Diableries. Aventures stéréoscopiques en enfer

La 19e édition du Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel (du 5 au 13 juillet,www.nifff.ch) propose une immersion unique dans les entrailles du précinéma.

Conçue en exclusivité pour le NIFFF dans le cadre du NIFFF INVASION par l’anthropologue neuchâtelois Philippe Dallais et Denis Pellerin, historien de la photographie, cette exposition multimédia présente 50 dioramas tirés de la série des Diableries de la collection de Brian May, reproduits pour la première fois sur des tableaux de 80x80 cm, un diaporama en 3D, ainsi qu’un film en 3D réalisé par les Studios Unanico et la London Stereoscopic Company (https://www.youtube.com/watch?v=2HHB9kvZ-LE&list=PLpqk0lw0VnjHvGq32rg_mPSB7JaUm0H6s&index=2).

Grand collectionneur de photographies stéréoscopiques, Brian May a réuni après des décennies de recherches la totalité des 182 Diableries – dioramas composés de figurines modelées en argile représentant le quotidien aux enfers – créées en France entre 1860 et 1900. Ces saynètes ont influencé les premiers décors imaginaires des débuts du cinéma fantastique. Visionnées à l’aide d’un stéréoscope, elles produisaient un effet similaire à la réalité augmentée.

Ces images sont décryptées grâce à Denis Pellerin qui a étudié les Diableries pendant plusieurs années. Elles jouissaient, en leur temps, d’une très grande popularité mais leur signification profonde avait disparu au fil des décennies.

Conference in multiple dimensions by Denis Pellerin: Stereoscopy as a precursor of fantastic cinema (08.07, 11:30 – 12:30)

(https://www.nifff.ch/fr/2019/05/21/nifff_extended_2019/)

L’exposition sera ensuite reprise à Fribourg du 22 juillet au 24 août à la Bibliothèque cantonale et universitaire de Fribourg.

Pour information : L’expo peut être empruntée dès le mois de septembre. Contacter Philippe Dallais : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

May Brian, Pellerin Denis, Fleming Paula.

Voir l'annonce des Diableries