Plusieurs méthodes permettent de reproduire ce que l'on voit , avec un appareil photo ordinaire pour les sujets immobiles, avec un appareil à deux objectifs ou avec deux appareils couplés.
Pour des sujet très proches ou lointain il faut faire varier l'écart entre les prises de vue, c'est l'hyper-stéréo et la proxy-stéréo. Cet écart appelé "base stéréoscopique" peut être calculé.
Pour produire une image stéréo qui n'entraîne pas de gêne pour le spectateur, il faut respecter certaines règles et éviter des défauts, voir article correspondant.

Séance technique du 24/06/2015 : StereoData Maker, installation et premiers pas par Pierre Meindre
StereoData Maker,- SDM - est un logiciel pour coupler 2 appareils photos 2D ordinaires de marque Canon.

On trouve encore des appareils d'occasion.
    Voir notamment la description du célèbre "W3" - Fujifilm Finepix Real 3D W3
On peut placer un objectif avec diviseur optique ou bi-objectif sur un appareil reflex.
   Cf. notamment les bi-objectifs "Loreo 3D"

Présentation de 2 documents sur :
I) Les règles de base à respecter pour faire de la photo stéréo
II)Les défauts des images stéréoscopiques pouvant entraîner la fatigue oculaire des spectateurs