Projection polarisée, système OMEGA, Projection alternée à lunettes actives

 

Projection polarisée

Deux projecteurs avec des filtres polarisant, un écran non dépolarisant, des lunettes polarisées.

C'était le standard des projections de couples de diapositives au temps de l'argentique.

A l'ère numérique avec des projecteurs numériques à connexion HDMI, on peut fournir le contenu avec un ordinateur ordinaire et un boitier répartiteur.

Une installation fixe dans une salle évite la question du montage de l'écran spécifique et l'installation et le réglage des projecteurs,
(les lunettes polarisées sont bon marché ce qui compense très partiellement le coût du deuxième  projecteur.)

Werner Bloos en Allemagne http://www.digi-dat.de/produkte/index_eng.html propose des supports pour 2 projecteurs

 

Projection "OMEGA"

 Sorte d'hyper anaglyphe, aec des filtres interférentiels découpant le spectre en 6 bandes.
On utilise 2 projecteurs munis de filtres et les les lunettes sont spécifiques.

Avantages : on projette sur un écran blanc ordinaire (donc pas d'écran métalisé à transporter et installer) , pas de limitation importante du champ de vision. Bonne restitution de la plupart des couleurs.

Inconvénients : certains rouges passent très mal !

Le SCF disposes de filtres et de lunettes, mais apparemment ce système n'est plus diffiusé (on ne trouve plus de lunettes).

Projecteur et lunettes actives

Il existe des projecteurs, grand public, pour des lunettes actives (projection alternée à très haute fréquence), projetant sur un écran ordinaire

Un projecteur de ce type nécessite des lunettes actives, à coût non négligeable. Au total on peut s'équiper pour moins de 1000 euros pour le cercle familial, un groupe d'amis.

La mise en oeuvre est simple, les images sont fournies par câble HDMI à partir d'un ordinateur ordinaire, ou même par clé USB.

Les images doivent être fournies en côte-à-côte compressé (SBS : side by side), ou dessus-dessous compressé. 
On peur facilement présenter ses photos sous une de ces formes avec SPM.
Les vidéos peuvent être montées directement sous cette forme,
ou, quelque soit leur forme, présentées par un logiciel de lecture comme Bino ou Stereoscopic Player.

Les lunettes 3D doivent donc être rechargées périodiquement (parfois il faut changer une pile)
Au club, les dernières lunettes sont faites pour tenir 60h (déclaration constructeur); on n'a pas eu encore l'occasion de tester cette limite.
On recharge ces lunettes comme un smartphone (câble USB), le club a un chargeur pour 10 lunettes et le temps de charge est de 2h environ.

Il peut arriver dans certains cas, en vidéo, que des mouvements conduisent à des distorsions de profondeur (parallaxe temporelle).
L'expérience du club montre que ce n'est pas lié au principe lui-même mais à des défauts de synchronisation pour certains projecteurs
Ce n'est pas le cas sur les projecteurs retenus par le club et le dernier projecteur acquis a une fonction de "synchronisation".

 

Tableau correspondant à un recherche en Octobre - Novembre2018)

Modèle Prix (€) Lumens Puissance Lampe Consomatioélectrique Contraste affiché Zoom Trapèze + Lens shift focale max Bruit (mode Eéco) son  
Optoma HD26    3200           25 000   1,1 non 24 mm 26 db 10w Groupe Aquitaine SCF, Lorem, n'est plus commercialisé - Satisafaisant
Optoma HD27e  600 € 3400 240w 295w       24 000   1,1 non 24 mm 26 db 10w Successeur du HD26  --  PAS D'ESSAI
Optoma EH461 949 € 5000 285w 350w       20 000   1,2 ? 22 mm 32db   Par Visunext (67116 Reichstett) OK - liaison MAC à voirr
Acer P5530 750 € 4000 240w     1,3 o/n 22 mm 24 db 16w ! Au SCF Paris , défectueux sur 3D mouvements rapides
Acer P7500   4000                 Utilisé par SGS à Lutry, double, en polarisé - n'est plus commercialisé
Acer P6600 1 500 € 5000       1,6 oui 33 mm 30 dB 10w successeur de  P7500 selon O'Neill WUXGA (1920 x 1.200)
Benq w2000+ 899 € 2200 240w 353W       15 000   1,3 oui 22mm 29db   Compatibilité 3D Side by Side: Up to 1080i/p  - OK cf. Ch.Garnier
                       
Modèles non retenus                    
Optoma WU470 1 150 € 5000       1,5 oui 31mm 29 db   Correction Keystone H30°/V25° 
Optoma WU515 2 900 € 6000       1,8 oui 33 mm 28db 20w  référencé le : 27/09/2018
Benq w1700  1 099 € 2200 240w 330w       10 000         29db   pseudo 4K : rééchantillonnage en mono , HD en 3D,
Benq TK800                     pseudo 4K : rééchantillonnage en mono , HD en 3D,
Epson EB-2247U 1 000 € 4200           38mm 29 db   Pas 3D :LCD pas DLP  

 

Appréciation SCF Paris fin 2018

L' Optoma HD26 a été utilisé par le Groupe Aquitaine, le SCF Paris avec lunettes actives (et le Lorem en 2D).
A tourné pendant 3 jours à Montier en Der en 2016.
Il a donné satisfaction et a permis de vérifier que cette technologie était utilisable.
On n'a pas essayé son successeur le HD27e

Le Acer P5530 acquis par le SCF Paris est nettement plus lumineux que l'Optoma HD26, mais moins satisfaisant en contraste et colorimétrie.
Il est très correct pour la 3D pour la projection de photos fixes et diaporamamas (sans mouvements rapides par nature).
Il n'est pas satisafaisant pour des vidéos avec mouvements rapides (véhicule, geste s de personnes) ; les positions en profondeurs sont incohérentes. (parallaxe temporelle)
On n'a pas pu déterminer si c'était dû au modèle, ou à un défaut ponctuel.
Mais les mêmes vidéos passé avec un Optoma HD26 (puis EH461) n'ont pas eu les mêmes effets de parallaxe temporelle.

Optoma EH461 acquis par le SCF Paris :
Lors d'échanges de sources PC, MAC puis arrêt et reprise MAC  ont débouché sur un blocage sur une image fixe mémorisée, et nécessité une remise à zéro de paramètres et redémarrage sur PC !
L'assistance Optoma n'a pas eu d'explication (lors d'essai avec communication avec un technicien mi- février 2019)
La première mise en route PC n'a été satisfaisant qu'en utilisant le bouton de synchronisation de la télécommande.
Gain de luminosité très important par rapport au Optoma HD26

Des modèles 4K à prix abordables ne sont que des pseudo 4K, la puce arrose 4 points très proches à partir de chaque pixel d'information, cela évite la perception de séparation des pixels.
Mais ce dispopsitif traite toujours une définition initiale de  1920x1080 en 3D.

Appréciation Christian Garnier 18/01/2019:

Concernant le projecteur, le Benq 2000+ est un peu plus puissant que le 2000 , mais surtout par rapport à l'Optoma HD26, il est beaucoup plus " péchu" et surtout l'optique est une optique verre  la qualité de netteté beaucoup plus significative, par rapport aux Optoma qui embarque la puce 0.47 de Texas Instrument qui présente un fort défaut de halo lumineux sur les bords des vues, défaut reconnu et très difficile à maitriser, défaut absent sur les Benq, Coté comparaison luminosité et contraste malgré la différence entre les 2 projos je n'est pas constaté de différence flagrante, peut être est ce dû à la puce embarquée.

Concernant la colorimétrie alors là il n'y a pas "photo" le Benq subit 3 calages usine il suffit de le sortir du carton et tout est parfait, il faut cependant  savoir que tous les réglages de colorimétrie ViVId  perso, cinéma etc, sont totalement inopérant en 3D mais le calage de base 3d est très bon, le seul levier d'action pour ce mode 3D est le contraste, la luminosité et le gamma, mais c'est largement suffisant.
Enfin coté niveau sonore de fonctionnement le Benq est de loin plus discret.
Le Benq est doté de 2 HP de 20 w ce qui pour une petite utilisation est très acceptable sans toutefois lutter face aux barres de son et autres. Pour info j'ai dû débourser 899€ ce qui compte tenu de la qualité me semble justifier.

 

Une page du wiki par Daniel Chailloux traite de l'état de l'art en 2009. On pouvait aussi construire une visionneuse avec 2 écrans LCD et un miroir semi transparent - mais les choses ont bien évolué depuis

Notamment au lieu de 2 projecteurs simples avec filtres polarisés et écran métallisé, il existe une solution avec un projecteur à lunettes actives et un écran ordinaire; il y a la contrainte de la recharge des lunettes.