Séance technique et pratique du mercredi 13 Avril 2016, par François Lagarde
Pourquoi un scanner ? ... autres solutions / Matériel et Logiciel / Panneau de contrôle / Réglages ICE, Couleur, Grain

Pourquoi un scanner ? ... autres solutions

Il est question ici d'un scanner à plat

Une autre solution consiste en un appareil photo fixé sur une colonne (ex: colonne d'agrandisseur), l'appareil est orienté vers le bas, la diapositive est sur une table lumineuse munie d'un cache ad hoc.
Cette solution est efficace et bon marché pour quelqu'un d'un peu bricoleur qui récupère un agrandisseur.
D'autres solutions existent avec des montages plus complexes.

Dans le cas présent, l'agrandisseur a été acquis il y a 10 ans afin de numériser de très diverses sources argentiques (souvent non stéréo) : plaques de verre (jusqu'à 13cmx18cm), plans-film, films 24x36 et 6x6 (négatifs et positifs), tirages papiers toutes tailles et documents divers.
Elimination des poussières : Pour les diapositives et les négatifs couleurs, le scanner a un dispositif "ICE" d'élimination des poussières par l'utilisation d'un passage en infra-rouge.

(retour haut de page)

Matériel et logiciel

Le scanner à plat Epson V700 avec dos lumineux A4.

Il y a des supports films de différents formats, le support pour diapositives est fait pour 12 diapos (sur ce modèle).
Ce modèle a été remplacé par le V800 (environ 500€) et un modèle meilleur marché le V600 (environ 300€) qui a aussi l'ICE, mais dont le support ne prend que 4 diapos à la fois.
Le support est amovible avec des repères de positionnement.
Mettre les diapos face vers le bas, dans l'ordre : d'abord colonne de droite, de haut (côté charnière) vers le bas; en alternant vue gauche - vue droite.
Cette alternance conduira à une numérotation continue, numéros impaires pour la vue gauche, paires pour la droite.
Par la suite avec SPM on passera aisément d'une paire à l'autre avec simple passage à la (paire) suivante
(retour haut de page)

Panneau de contrôle

 
(retour haut de page)

Fenêtre de définition de l'enregistrement, ouverte par l'icone de répertoire en bas à droite
Définir le répertoire cible, le début des noms de fichiers (préfixe) et le premier numéro utilisé.
Pour plus de clarté je mets toujours un "_" (underscore) en fin du préfixe,
Pour la base archives du SCF les 3 premières lettres correspondent si possible à l'auteur.
 
(retour haut de page)

Fenêtre d'aperçu à droite ci-dessous.
Les diapos numérisées seront les diapos cochées.
Si on traite les réglages diapo par diapo, on clique sur l'une ; elle apparaît alors la seule encadrée de bleu.
Ici on a séléctionné "Toutes(A)" pour que le réglage ICE et Netteté s'applique à toutes les diapos.
 
(retour haut de page)

Réglages résolution, ICE, Couleur, Grain

Image de test :
 
(retour haut de page)

La résolution est paramétrable jusqu'à 12800 dpi
Ci-dessous on compare, avec affichage en taille réelle des pixels, une résolution de 4800 dpi en haut et 2400 en bas.
 
Sur ces diapos de taille standard, le côte à côte (ajusté et rogné) fait a pour taille :
2 x 2650 x 1900 pixels environ, avec résolution de 2400. On pourra un peu zoomer dedans pour un diaporama vidéo.
2 x 5300 x 3800 pixels environ, avec résolution de 4800. Un zoom plus fort mettra surtout en évidence le grain
Personnellement je ne vois pas l'intérêt de pousser à 4800 ... Mais c'est affaire d'appréciation.
(retour haut de page)

ICE : élimination des poussières
Il y a 2 passages, le premier repère des poussières, le second fournit une numérisation débarassées de ces poussières.
Exemple - détail en taille réelle des pixels - en haut sans ICE, en bas avec ICE = élimination de poussières :
 

Cependant le traitement ICE est très lent, plus de 5 mn par diapo quand elle est très sale, donc de 30 mn à plus d'une heure pour 12 diapos (6 couples).
On a tout le temps de faire autre chose, et, comme c'est le scanner et non le micro qui mouline, on peut continuer à travailler sur son micro. Le traitement est infiniment plus rapide sans ICE, mais le nettoyage est plus chronophage.
(retour haut de page)

Ce traitement donne un résultat inattendu sur des films noir et blanc.
Détail d'une diapo N&B, à gauche sans ICE, fidèle à l'original, à droite : sans poussière dans le ciel mais...
Si la diapo est déjà une copie d'une source N&B mais avec un film couleur, le scanner la traite comme une source couleur, Il éliminera les poussières du support film couleur, mais pas les poussières sur le support initial qui a été photographié
(retour haut de page)

Restauration de la couleur.
Ci-dessous, en taille réduite, comparaison avec et sans l'option restauration de la couleur
L'eau qui reflete le ciel est plus bleue, les feuillages dorés sont plus dorés... Cependant, sous photoshop, la correction colorimétrique automatique me semble donner un meilleur résultat, et surtout on peut conserver un original.

(retour haut de page)

Réduction du grain et correction du rétro-éclairage
Sur cet essai, les apports n'apparaissent pas clairement.


(retour haut de page)